SCULPTURES ET OEUVRES GRAPHIQUES

Exposées à la Galerie Original Factory

 



 

Destructions, renaissances, reconstructions…

Dans un monde qui serait passé de l’onirisme doré d’un Klimt au gris argenté des symbolistes gothiques, jusqu’au cyber-punk peuplé d’avatars, les œuvres d’Anne-Claire Lévy englobent et vampirisent les genres, comme si son univers plastique était taillé dans une bande-son qui passerait autant par Ravel que par le rock psyché, le Krautrock ou la cold wave gothique, avec des enfants-poupées à la chair métallique, des cordons ombilicaux fluos, et des personnages en aluminium à la silhouette dépouillée et minimaliste, qui font songer à du Giacometti chargé d’électricité.

Un espace borderline dans lequel se seraient croisés Dali, Louise Bourgeois et Damien Hirst…
La rencontre d’un certain « classicisme » avec un esprit « No Future ». 

 

Cédric Fabre
Journaliste - Romancier